Les festival ce week-end

Les solutions pour le camping au festival.


Lorsque la belle saison arrive, que les obligations scolaires ou universitaires s’estompent, des milliers de fêtes et festivals fleurissent un peu partout en France. De la fête de village aux grands festivals de musique qui attirent des milliers de visiteurs, les occasions de faire la fête ne manquent pas.
Mais lorsque la fête dure tout un week-end, voir s’étale sur une semaine, se pose la question de l’hébergement.
De nombreux organisateurs proposent des offres d’hébergement et le camping est la solution la plus usitée. En effet, faire la fête tard dans la nuit est incompatible avec un retour à la maison si le capitaine de soirée n’a pas été désigné.

Camper sur le site.

Nombre de village et de petites villes organisent des festivals de plein air qui drainent des centaines voire des milliers de participants sur 2 ou 3 jours. Et parce qu’il n’existe rien de mieux que le camping pour assurer l’hébergement des participants, les organisateurs ont à coeur de proposer des terrains à proximité du lieu du festival. Pour que les festivaliers vivent un moment privilégié de convivialité et de bonne humeur.

Et pour que cette expérience ne se transforme pas en galère, Je vous conseille de lire l’article de Mademoiselle.com qui vous donne ses conseils pour être les pros du camping avec le moins de matériel possible. Voici sa vidéo: « Comment faire un festival toute seule« .

Le festival Andel’Ir par exemple propose, pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit ou bien se reposer et enchaîner sur une deuxième journée de festival, un camping installé à proximité du site. Ce camping est bien sûr gratuit et vous pouvez y installer vos tentes et autres matériels de survie. Il est prévu pour une capacité de plus de 400 festivaliers et comprend des sanitaires.

Les grands festivals d’été proposent aussi leurs solutions de terrain aménagé tel le festival du bout du monde à Crozon (Le Boudu pour les intimes) ou les vieilles charrues à Carhaix. Et Pistolets à eau, guitare et boissons fraîches font que les milliers de campeurs vivent ces quelques jours dans la joie et la bonne humeur.

Les passionnés d’Heavy Métal se retrouvent tous les ans sur le camping du Hellfest, lieu de rencontre international. Il y règne bonne ambiance et animations improvisées.

L’impact écologique

Mais lorsque les festivaliers rentrent chez eux après ces quelques jours de fête, force est de constater que la sobriété écologique n’est pas encore la priorité. Des milliers de tentes et autres équipements de camping sont laissés sur place après le festival. Ce qui laisse un grand impact environnemental sur notre planète.

les déchets eparpillés le lendemain d'un festivals

Pour remédier à cela, le hellfest propose depuis 2018 le easy camp, une solution de festival eco-responsable. Ce sont des tentes, des tipis voire des tentes en cartons telles les Kartent qui sont louées par l’organisation et balisées dans un secteur très proche du site. Vous aurez alors davantage de douches, de WC que les autres campeurs qui résident au camping gratuit.

Les autres hébergements

Mais si cette convivialité ou cette promiscuité n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez toujours réserver votre emplacement dans des campings classés de 2 à 5 étoiles. Les sites Web des organisateurs proposent une liste des hébergements à proximité pour vous aider à choisir. Des plateformes web vous permettent également de trouver les meilleurs campings en Bretagne selon vos critères personnalisés.

Ou alors, adressez-vous à l’office du tourisme local pour réserver un gite. Cela vous garantira le confort que vous souhaitez avoir pendant ces quelques jours de fête. Pour les plus aisés financièrement, les hôtels seront heureux de vous accueillir. N’oublions pas que si les collectivités locales soutiennent financièrement les festivals, c’est aussi grâce aux retombées économiques que ces évènements génèrent.

Partager sur vos réseaux sociaux