Reggae Breizh Party


Date(s) -13/04/2019 - 14/04/2019
19 h 30 min - 3 h 00 min

Tag
Reggae

Lieu
Hipodrome

Catégories


Reggae Breizh Party # 05

La Team Reggae Breizh Party sera heureuse de vous accueillir à l’hippodrome de Loudeac pour la cinquième édition de leur concert de reggae, la Reggae Breizh.

Les organisateurs vont sortir la grande artillerie. De l’ingénieur du son à la fiche technique en passant par l’organisation des bénévoles, tout a été pensé. La promesse du concert ? Du sound system avec un DJ et des chanteurs. Et du reggae tendance hip-hop. De quoi séduire un large public.

Programmation :

Nèg Marrons
Daddy Mory
Broussaï
Natty Jean
Nesta Namic

Billetterie:

12 € early Bird ( offre de Noel limité)
13 € préventes
16 € sur place

——————————–Infos—————————

Paf : Early Bird 12€( offre limité )
13€ prévente / 16€ sur place,
gratuit -de 12 ans

📍 Lieu : Loudeac

⏰ Horaires : 19h30 à 03h00

🍴🍺 Restauration sur place

Buvette sur place

🚗 Grand parking

💡 Stand de prévention sur place

➡ Billetterie : https://www.helloasso.com/

Sonorisation :line array D’n’b / SON Emeraude

Nous n’acceptons pas la carte bancaire, vous avez des distributeurs au centre ville de Loudeac

——————————-Line Up————————-

Neg Marrons officiel (Live Sound Sytème)

N’ M est un groupe de hip-hop et reggae français, originaire de Garges-lès-Gonesse dans le Val-d’Oise. Les membres sont originaires de Martinique (Djamatik), du Cap-Vert (Jacky) et de la République du Congo (Ben-J). Les N??’ M?????? sont les représentants dancehall du Secteur Ä, ancien collectif musical de Garges-Sarcelles, dont sont issus les rappeurs Doc Gynéco, Passi, Stomy Bugsy, Lino, Calbo, et MC Janik2.

Formé en 1995, le groupe participe à la bande originale du film Raï de Thomas Gilou. Deux ans plus tard, il publie son premier album intitulé Rue Case Nègres, en 1997. Les N??’ M?????? reviennent en 2000 avec l’album Le Bilan, produit par Tyrone Downie. En 2003, un troisième album voit le jour, intitulé Héritage. Sept ans après leur dernière apparition, les Nèg’ Marrons reviennent avec leur cinquième album intitulé Valeurs sûres en avril 2016.

Pour Surlmag, « Les N?? M?????? ont traversé les ages avec des hits qui ont fait danser la France, et bien au-delà du seul public rap. Personne ne peut nier que J???? et B??-? ont écrit une partie de l’histoire du hip-hop français, autant musicalement avec leur inimitable mélange de rap et de reggae qu’en tant qu’activistes d’une culture qu’ils ont toujours défendu3. » Pour RFI Musique, « le collectif de Sarcelles [est] devenu un empire du rap français. »

Formation et débuts (1995–1999) :
Les N??’ M?????? se forment en 1995, et se composent à l’origine de B??-?, de Djamatik et de Jacky Brown., N??’ M?????? est dérivé de l’appellation nègre marron utilisé pour désigner les esclaves en fuite à l’époque coloniale. Concernant sa rencontre avec Ben-J, Jacky explique : « Je venais d’arriver à Garges, à 10 ans, avenue de la Commune de Paris, qu’on allait rebaptiser la rue Case-Nègres. En me baladant un jour, la première personne sur qui je suis tombée, c’était B??-?. » B??-?, lui, explique : « Je vois J????, mais j’avais la sensation de l’avoir déjà vu un ou deux jours avant. Quand tu vois une nouvelle tête, tu sais que c’est pas quelqu’un du quartier. Je vais le voir, on fait connaissance et il me dit d’emblée qu’il était le cousin de quelqu’un avec qui on était à l’école, JP […]. On commence à faire connaissance, et 30 ans plus tard, on est encore inséparables. »

Avec Djamatik, les trois amis grandissent dans le même quartier, et font initialement de la musique avec un groupe qui s’appelait Ragga Dub Force. En 1995, le groupe compose la chanson La monnaie, présente sur la bande originale du film Raï de Thomas Gilou. Plus tard, J???? prend contrôle de l’émission Couvre Feu, diffusée sur Skyrock. N?? M??????, par l’intermédiaire de B??-?, qui est originaire de Brazzaville, prend par la suite part à un projet plus large, le collectif Bisso Na Bisso, qui compte également dans ses rangs les frères d’Ärsenik et Mystik.

Avec Djamatik2, le groupe publie son premier album intitulé Rue Case Nègres, en 19974. Le titre de l’album s’inspire du film homonyme réalisé par Euzhan Palcy et culte au sein de la communauté antillaise6. L’album est enregistré à Londres, au Royaume-Uni, avec une section rythmique jamaïcaine. J???? et B??-? développent, avec Pit Baccardi, Patou et Stéphane, le label Première Classe avec une compilation du même nom.

Le Bilan et Les Liens Sacrés (2000–2007)
Les N??’ M?????? reviennent en 2000 avec l’album Le Bilan, produit par Tyrone Downie. Seuls J???? et B??-? interviennent sur l’album, le duo restant poursuivant l’œuvre du groupe à lui tout seul. Le Bilan atteint la 16e place des classements français, et est certifié disque d’or en cinq semaines. En 2002, le groupe participe à la première édition d’Urban Peace, le plus grand concert rap/RnB français qui regroupe les plus grands artistes de ces styles au Stade de France. En 2003, un troisième album voit le jour, intitulé Héritage. Il contient des titres à succès comme Tout le monde debout, Donne-toi les moyens et Vie meilleure, et des collaborations avec des piliers du reggae-dancehall en Jamaïque comme Mr Vegas2. Le groupe forme également le collectif Noyau dur en complicité avec Pit Baccardi et Arsenik qui se sont réunis en 2005 pour sortir un album nommé Noyau dur.

Après une longue absence de l’actualité musicale, le groupe apparait dans la bande originale du film Scorpion sorti le 19 février 2007 avec le morceau Mental en béton. Cinq ans après leur dernier album Héritage, les Neg’Marrons marquent leur retour avec l’arrivée d’un nouvel opus Les Liens sacrés sorti en juillet 2008. Les morceaux Petites îles (qui reprend le même sample de Cesaria Evora que le groupe Hocus Pocus), Il y a des jours (qui conte une envie de J???? de tout lâcher), L’union feat Admiral T (morceau dancehall) et C’est pas normal (morceau sur les inégalités, accompagné d’un clip vidéo) sont les premiers extraits de cet album.

Valeurs sûres (depuis 2016)
Sept ans après leur dernière apparition, les N??’ M??????reviennent avec leur cinquième album intitulé Valeur sûre le 8 avril 2016

——————-
BROUSSAÏ ( Live Band)

Reconnue comme l’une des formations phares du reggae français, B??????? enflamme les scènes d’Europe et d’ailleurs depuis plus de 10 ans (Jamaïque, Canada, Espagne, Belgique, Suisse, Allemagne…). L’osmose avec le public et la ferveur qui se dégage de leurs concerts impressionne, et ne peut laisser indifférent.
Le groupe a su séduire son auditoire par la dynamique de ses instrumentales, par la subtilité de ses textes et de ses mélodies, cherchant toujours à susciter l’émotion. Leurs 3 derniers albums studio « Perspectives », « Kingston Town » et « In The Street » ont été élu « Meilleur album Français » aux Victoires du Reggae en 2010, 2013 et 2016.

Toujours en mouvement artistiquement, Broussaï prône l’évolution musicale, ainsi chaque album emmène l’auditeur vers un univers spécifique. En 2019, le groupe revient aux fondamentaux qui ont fait son succès avec un album 100% reggae new roots. Retour aux sonorités acoustiques et organiques, cette nouvelle galette est un disque engagé, particulièrement tournées vers l’écologie et l’humanisme. Dans le contexte actuel de réchauffement climatique, d’effondrement de la biodiversité et de migrations de masse, le groupe toujours sensible à ces thématiques a souhaité ici en faire son message principal. A l’instar de nombreux scientifiques ou personnalités, Broussaï considère qu’un seuil critique a été atteint et qu’il nous faut agir maintenant en faveur de la préservation de la vie sur Terre.
Porté par le bouche à oreille, le groupe s’est imposé en quelques années parmi les formations hexagonales les plus en vues. Avec plus de 700 dates au compteur, Broussaï en live dégage une énergie communicative et contagieuse !

Presse:

« Le chant et les textes sont devenus un point fort, au même titre que la diversité des mélodies et des ambiances différentes de chaque morceau… les auteurs nous proposent une approche subtile qui amène à une réflexion personnelle. Une belle évolution… » Francofans

« Il est assez réconfortant de voir que ce genre de groupe existe encore. Broussaï font les choses en grand, démontrant que leur reggae est définitivement novateur et contemporain. Nous, on adore ! »
Reggae Vibes Magazine

« Un nom qui fait désormais autorité dans le Reggae français. La Presse musicale est unanime, Broussaï est le groupe de reggae le plus prometteurs du moment… » RFI Musique

« Cette tribu de 8 musiciens verse dans un reggae des plus réjouissants qui sent bon les années 70 tout en se nourrissant de courants plus actuels (nu roots, ska, dancehall, hiphop). Qualité du son, intelligence dans l‘écriture, belle présence scénique, Broussaï propage un message de révolution pacifique dans une énergie chaleureuse et positive.» Sur Les Rails

« Tendez l’oreille et écoutez. Le reggae français ne s’est jamais aussi bien porté… Les textes sont recherchés, les versions instrumentales travaillées… Cet opus place le groupe comme l’une des valeurs sûres de la scène hexagonale…à découvrir rapidement! » Reggae.Fr

« Avec en temps fort, le groupe Broussaï, véritable révélation… Le groupe a désormais une solide réputation, et il est présenté comme le plus prometteur du reggae français » JT France3

Récompenses
« In the Street » élu Meilleur Album Reggae Français aux Victoires du Reggae 2016
« Kingston Town » élu Meilleur Album Reggae Français aux Victoires du Reggae 2013
« Perspectives » élu Meilleur Album Reggae Français aux Victoires du Reggae 2010

——————-
Daddy Mory ( Live Sound Système )

M??? S????? plus connu sous le nom de D???? M??? est un artiste Reggae Ragga Dancehall Hip Hop originaire du Mali et de la Martinique.
Sa carrière commence dans les Sound Systems et l’underground parisien où D???? M??? a fait ses classes.
Il s’est imposé en solo tant avec son album « Ma voix résonne » qu’avec ses nombreux singles :
A 15 ans , il crée un groupe de rap « Drop The Lyrics » avec Kfear et Fredo de « La Brigade » où il mêle avec talent rap et ragga.
Il pose sa première dub plate à l’âge de 16 ans pour le sound vétéran BLUES PARTY. En 1990, il rejoint le SUNDJATA SOUND-SYSTEM avec
BIG RED, BIG DADDY JESSCOOL & BRAHIM, et, apparaît, grâce à son ami BIG RED, dans le premier album de MC SOLAAR.
La même année, il rejoint également RAGGASONIC avec BIG RED.
Sortis en 1995 et 1997 les albums « Raggasonic » et « Raggasonic 2 » produits par FRENCHIE « MAXIMUMSOUND » sont vendus à 200.000
exemplaires chacun. Ils comptent autant de tubes qui font connaître la scène ragga française au grand public : « Aiguisé Comme Une Lame»
avec NTM, « J’entends parler du sida », « Bleu blanc rouge », « Faut pas me prendre pour un âne », « Laisse le peuple s’exprimer », …
D???? M??? et BIG RED se séparent en 1998.
En 2003, il signe chez BMG, sort la même année son premier album solo reggae-ragga-hip hop « Ma voix résonne » où l’on trouve des featurings
de BUSTA FLEX et du SAÏAN SUPA CREW. C’est le grand retour de D???? M??? dont la voix résonne de Paris à Santiago du Chili en passant
par London et Bamako.
On le retrouve également, en 2000 sur l’album « Plus de coeur égal soleil » avec PIERPOLJAK, FLAMENGO, SUPA JOHN et d’autres.
En 2004, il pose un duo avec SOUMIA mélangeant son dancehall au R’n’B de la chanteuse.
Son premier DVD, « Burning Zone » (High Level) sort au début de l’année 2005.
Daddy Mory sort un nouvel album en mai 2007, « Reality » produit par Downyard Prod, et collabore avec TECHNICO sur le titre « Coupé décalé ».
Une anthologie de 3 CD regroupant ses deux albums solo et un medley de tous ses succès paraît fin 2008.
En octobre 2010, il reforme le groupe RAGGASONIC avec BIG RED pour sortir en 2012 l’album « Raggasonic 3 » produit par FRENCHIE
« MAXIMUMSOUND » .
Depuis 2000, il est très présent sur les compilations dancehall « Dis l’heure2ragga », « Kisdés » et les one riddim comme l’ « AXIAA » ou
le « SAVAGE ».
Daddy Mory se veut Rastaman et fait « de la musique pour Jah, le peuple, pour divertir et faire danser ! ». Résolument attaché à ses racines, il
évoque souvent l’Indépendance des Antilles. Ses thèmes sont choisis parmi ceux du répertoire reggae music, comme les préoccupations rastas,
le combat incessant contre Babylone, les racines africaines…. D???? M??? reste un artiste respecté des sound-systems; Son succès solo se
mesure à l’accueil chaleureux qu’il reçoit à chacune de ses apparitions live, et, preuve en est, le nombre de ses singles qui passent en soirées !
Actuellement, D???? M???
finalise son album « TRAVAIL D’ARTISTE », produit par Steven McGregor, Adde, TJ, Frenchie, Chimney Records,
Birch et Demolisha, dont la sortie est prévue fin 2015.
« Kisdé » (French Hits) Night & Day (1994)
« Sors avec ton gun » (B.O. La Haine) Delabel, (1995)
« Ghetto Youths » Produit par RuffCutt London (2000)
« Kisdés 2 » Atomic Dogz, (2001)
« Martiniquais Et Fier » (Genesis Riddim)-Mek It Happen Records (2002)
« Ragga to the bone » Bakchich Records, (2003)
« Big Faya » Sur le Savage riddim de Laskez et Mek it Happen (2004)
« Dancehall Time » Sur le Judgement Riddim, Bakchich Records (2004)
« Conqueror » (Piti A Piti Riddim) Full Hundred Sound System Records (2005)
« Seigneurs de Guerre » Produit par Spécial Delivery (2006)
« J’aime les Femmes » Wookouk Riddim (2006)
« Ina di club » Feat. Nessbeal & Ol’Kainry Downyard Prod / WUMB (2007)
« Ma Femme Je L’aime » (2008)
« Junkie », Bakchich Records (2002)
« Madinina Gwada » (2010)
et bien d’autres …

Récompenses
3 disques d or!! plus de 500 000 albums vendu en france avec Raggasonic.

——————–
Natty Jean ( Live Band )

Présenté comme le renouveau du reggae africain, N???? J??? nous vient tout droit du Sénégal où il a fait ses premières armes sur les scènes hip-hop dakaroises et les productions locales. Mais vite lassé d’un univers hip-hop qui ne lui correspondait plus, N???? J??? trouve un nouveau souffle dans le reggae. Il puise dans le son jamaïcain, et particulièrement dans celui de la jeune garde de Kingston (Sizzla, Jah Mason, Jah Cure… ) qui lui donne envie de prendre une nouvelle direction musicale. Il explore dès lors de nouveaux horizons mêlant le rap aux influences africaines, jamaïcaines et américaines.

Cette exploration le mène en 2007 à Bamako au Mali où il rencontre le célèbre producteur Manjul («dub To Mali», Takana Zion, bishop…). Ils travaillent ensemble sur son premier album « Santa Yalla », un opus à la croisée du reggae roots, de la dancehall et des intrus acoustiques traditionnelles. Natty a un flow unique et précis qu’il pose sur des textes majoritairement écrits en wolof (même si l’on trouve quelques titres en anglais et en français). Chaque note est une immersion dans l’univers de son pays natal : Natty se fait témoin d’une jeunesse africaine qui, lasse de toujours regarder en arrière, privilégie une approche positive et une confiance en un avenir meilleur. La plupart des textes offrent ainsi un panorama de l’état de la jeunesse ouest africaine, de ses préoccupations, de ses rêves, et de son ouverture sur le monde, loin des clichés misérabilistes. Le message de N???? J??? est combatif et toujours positif, il croit en son peuple et entend semer l’espoir.

En 2011 N???? fait une seconde rencontre décisive, celle des français de Danakil de passage à Bamako pour l’enregistrement de leur dernier album. Le crew repère immédiatement le jeune sénégalais, l’invite à poser sa voix sur 2 titres du nouvel opus du groupe et décide enfin de l’embarquer sur la tournée « Echos du temps » au printemps 2011. Natty Jean, protégé des Danakil, fait aujourd’hui partie du groupe qui a d’ailleurs produit son album sur le label Baco Records. Natty se produit avec les Danakil sur scène, l’occasion pour lui de se faire connaître du public français.

Suite logique, en mars 2012, Santa Yalla (‘Merci Mon Dieu’) sort dans les bacs en France et N???? J??? fait ses premiers concerts en son nom. Dès avril 2012 il se voit accompagné de Manjul et du Humble Ark Band qui deviennent ses musiciens officiels. Une réunion prometteuse et efficace qui conduit Natty sur les les scènes des plus grands festivals de reggae et musique world en France tels que Musiques Métisses ou le Reggae Sun Ska Festival, laissant partout où il passe chaleur et générosité qui lui valent un franc succès : Natty Jean enflamme littéralement la scène du Reggae Sun Ska Festival devant plus de 30 000 personnes conquises.

Puis l’histoire se poursuit en Afrique. En octobre 2012, N???? J??? retourne sur sa terre natale aux côtés de ses compagnons de route Danakil. C’est une belle tournée qui débute, et les sénégalais découvrent enfin l’enfant du pays et les fruits de son travail depuis plusieurs années.

En attendant la sortie de son deuxième album, N???? sera bien évidemment aux côtés des Danakil sur leurs dates de l’été (Solidays, festival Couleur Café en Belgique, Francofolies de Montréal…) et celles de l’automne.

——————–
Nesta Namic ( Live Sound Système )

De la trap a l’acoustique ,  » N????*N????  » vous emmène dans son univers musicale à travers ses vocalise REGGAE . Indépendant depuis le début , aujourd’hui c’est au coté d’un selecta du Crew REGGAE BREYZH PARTY  » que NESTA*NAMIC a pu commencer ses premières scènes !

——————–

—————————-Partenaires————————

Brasserie Lancelot
Ty Zicos
Association menewood
Radio Active
Cozigou
La Boite à Son
Radio Evasion
Radio Activ
Hotel Le Relais Routier Loudeac
SW Maçonnerie
Son Emeraude

<--

Coups de coeur

Les festivals du week end


les festivals de ce week end

Les festivals en Bus


ontours
-->